Votre devis travaux

Le contrat de construction, ce qu’il doit contenir ?

Lorsqu’on se lance dans un projet immobilier, on est généralement lié à l’entrepreneur chargé des travaux par un contrat. Celui-ci est conçu de manière à ce que chaque partie concernée se charge bien de respecter sa partie de l’entente pour que les travaux puissent se dérouler dans les meilleures des conditions.

Informations sur les travaux et le terrain

En gros, il s’agit de différentes informations qui se rapportent au terrain d’abord, et ensuite aux autorisations qu’il vous est nécessaire d’avoir pour bien faire les travaux. En outre, il est nécessaire qu’on indique les détails du terrain puis qu’on évoque le titre de propriété. Ensuite, aussi bien l’entrepreneur chargé des travaux que le particulier doivent répondre à des conditions diverses. De son côté, l’entrepreneur se doit d’apporter une garantie de remboursement et de livraison. Quant au particulier, il doit indiquer pouvoir se faire assister par un professionnel, et doit référer l’assurance dommages-ouvrages correspondante aux travaux.

Détails sur la construction

Les travaux doivent être en bonne concordance avec les normes indiquées par le code de la construction, celui de l’habitation et celui de l’urbanisme. Vous devez ensuite fournir des informations concernant les spécificités du bien immobilier à construire. En outre, pour faire des travaux immobiliers, il est nécessaire de disposer de différentes autorisations qui peuvent se présenter sous forme de documents administratifs, et vous devez indiquer bien être en possession des documents qu’il faut. Enfin, cette section doit faire mention des détails tels que la date de fin de chantier, ainsi que des sanctions qui vont s’appliquer si jamais les travaux ne sont pas finis à ce moment-là.

La question des financements pour le projet

Un bien immobilier n’est pas quelque chose dont le financement peut s’improviser, et en cela, il est nécessaire de bien faire l’évocation des différents détails qui se rapportent aux dépenses. Ainsi, le contrat doit faire mention du coût final de la maison, et celui-ci dépend des travaux eux-mêmes, et il faudra donc bien en faire l’évaluation à l’avance. Il faut également que le contrat évoque les modalités de paiements qui indiqueront comment le particulier va faire les rémunérations pour la compagnie de construction. Enfin, le particulier doit également spécifier la nature des fonds qu’il utilise pour le projet, dont la nature et la hauteur des prêts qui ont été reçus pour faire la construction de la maison.

Différents dossiers annexes

Avec le contrat, il faut également inclure différents dossiers, dont une copie du permis de construire, ainsi que des autres autorisations nécessaires. Il est également nécessaire d’ajouter des attestations de garantie, soit pour ce qui est des livraisons, ou des actions à entreprendre en cas d’échéances. Il faut des documents qui donnent un maximum de détails sur l’immeuble, dont des plans, un dessin en perspective et une notice des caractéristiques diverses. Enfin, il faut ajouter une notice d’information qui vient rappeler les diverses règles auxquelles les travaux sont soumis. Votre contrat ne peut pas être dans les règles s’il ne s’accompagne pas de ces différents documents en annexe.

Revêtement de sol, pourquoi pas du carrelage ?

Comme revêtement de sol, vous voulez opter pour le carrelage, mais vous hésiter ? Découvrez dans ce post des arguments qui vont vous convaincre.

Revêtement de sol,les avantages du carrelage

Vous qui recherchez un revêtement de sol solide et durable, pensez au carrelage ! Une excellente durabilité et une solidité exemplaire, voilà les promesses. Posé correctement, le carrelage restera en place et ce, pendant de nombreuses années (bien entendu, vous devez également vous assurer de la qualité de vos carreaux).

Notez que plusieurs options s’offrent à vous lorsque vous décidez de miser pour le carrelage. Carrelage en céramique, en marbre, en ciment, en ardoise, en grès de cérame en terre cuite ou dans un autre matériau, c’est à vous de voir ! D’ailleurs, vous disposez d’un très large choix côté taille, forme, couleur, nuance, aspect et motif des carreaux. Grâce à ce vaste choix, vous pouvez vous permettre toutes les fantaisies ! Vous l’aurez compris, le carrelage vous offre la possibilité d’embellir et de personnaliser vos pièces en fonction de vos envies et de vos goûts. Selon votre choix, votre carrelage pourra ainsi devenir un élément de décoration à part. Laissez tout simplement libre cours à votre imagination et vous verrez le résultat !

A savoir que vous pouvez miser pour le carrelage dans toutes les pièces de votre maison, donc dans votre chambre,votre salle à manger, votre salon, etc.Même dans des espaces de fort passage comme les couloirs, la résistance sera toujours au rendez-vous. Comme ce type de revêtement de sol ne craint pas l’humidité, il est possible également de le choisir dans une pièce humide telle que la cuisine et la salle de bains. Dans ces pièces, il présente l’avantage de se sécher rapidement. A l’extérieur, pourquoi ne pas choisir le carrelage pour embellir votre terrasse ou votre balcon ? Là encore, ayez la garantie d’une excellente résistance, et ce, malgré les intempéries et les aléas climatiques (forte chaleur, pluies, gel, etc.).

Mais si bon nombre de particuliers misent pour le carrelage comme revêtement de sol, c’est parce que ceci est très facile à entretenir également. Eh oui, à la différence des autres types de revêtement de sol, le carrelage est moins exigeant côté entretien. Son entretien se résume à un simple nettoyage avec de l’eau et un produit adapté et donc, ne vous prendra pas beaucoup de temps. Vous verrez, les taches s’enlèveront facilement et une fois nettoyé, votre carrelage brillera comme au premier jour !

Quelques conseils à retenir

C’est bien dommage d’investir dans du carrelage qui se casse ou qui se détériore facilement. Afin d’éviter toute surprise désagréable, prêtez une attention toute particulière quant à la qualité de fabrication. Même si vous devez débourser plus lors de l’achat, ne faites pas de compromis sur la qualité. D’ailleurs, vous devez également choisir votre carrelage en fonction de la pièce de destination. Dans votre salle de bains par exemple, préférez des carreaux hydrofuges et assurant davantage de résistance à l’eau.

Enfin, pour ce qui est de la pose, plutôt que de vous improviser carreleur professionnel, faites appel à un spécialiste. Disposant du savoir-faire, mais aussi des équipements nécessaires, ce dernier est apte à garantir une pose correcte, donc dans la règle de l’art. Cela reste important pour un carrelage qui dure dans le temps. Un spécialiste saura également vous conseiller le meilleur type de pose selon vos besoins et vos envies. Pour bénéficier de la meilleure offre, pensez à comparer plusieurs devis de carreleurs de votre ville.

Les documents nécessaires pour un demande de permis de construire

Avant d’entamer un chantier de construction, il est impératif d’effectuer une demande de permis de construire. Ce document est essentiel parce qu’il permet de réglementer votre chantier et de fiabiliser votre projet. Et pour la demande, vous aurez besoin de fournir quelques pièces afin que les autorités compétentes de votre région puissent déterminer la faisabilité de votre projet. C’est au niveau de ces dossiers à fournir que nous allons nous pencher dans la présente rubrique.

Documents à fournir pour la demande

Afin que votre demande puisse être bien reçue par les autorités compétentes de votre région, il est impératif que le dossier soit complet avant de le déposer. Pour cela voici ce que doit contenir le dossier. En tout premier lieu, vous devez fournir un plan de situation de votre terrain. Vous aurez également besoin d’une présentation de votre projet dans sa globalité. Et pour ce faire, il faudra présenter un plan de masse de la construction à modifier ou à édifier. Le plan en coupe du terrain et de la construction doit également être présenté. Puis, il devra y avoir la notice décrivant le terrain et présentant le projet. Par la suite, vous aurez besoin d’expliquer le plan des façades et des toitures.

Par ailleurs, il est nécessaire de présenter un document graphique pour apprécier l’insertion du projet dans son environnement. Aussi, une photographie situant le terrain dans l’environnement proche est indispensable. Et il en est de même pour la photographie situant le terrain dans l’environnement lointain.

Les différents types de formulaires

En fonction du type de construction que vous envisagez de réaliser, les formulaires à remplir peuvent prendre diverses formes. En premier lieu, le formulaire Cerfa n° 13406 concerne la construction d’une maison individuelle ou de ses annexes. Il y a aussi l’agrandissement d’une maison ou de ses annexes et l’aménagement d’une maison existante pour l’habitation.

En outre, si vous voulez construire un terrain de camping, un lotissement, un air de stationnement, un parc d’attractions, un terrain de sport ou de loisirs, un logement collectif, une exploitation agricole ou un établissement recevant du public, vous devez vous procurer le formulaire Cerfa n° 13409.

Tous ces formulaires sont disponibles dans votre mairie ou sur le site internet des administrations de votre région. Donc, il n’est pas du tout compliqué de les acquérir.

A noter

Il est important de savoir que les formulaires sont surtout important parce qu’ils offrent l’avantage de lister l’ensemble des informations et des pièces à fournir pour constituer le projet complet. Donc, même si dans certains cas ils ne sont pas obligatoires, ils facilitent les démarches et permettent d’expliquer le projet en mieux.

Par ailleurs, pour les dossiers à joindre, si le projet de construction prévoit un assainissement non collectif, le dossier doit contenir un document attestant sa conformité réglementaire. Pour le nombre d’exemplaires nécessaires pour chaque dossier, en règle générale, vous aurez besoin d’un seul exemplaire, mais dans certains cas, 5 autres exemplaires supplémentaires sont nécessaires. Tout dépend des exigences de votre localité.

Comment lire un devis comme un pro ?

Le devis est un document délivré par un fournisseur de biens ou de services qui s’engage sur les prestations fournies et sur leur coût. Il s’agit d’un document informatif qui permet aux clients d’en savoir plus sur le détail des équipements, des travaux ou des services. Les éventuels matériaux utilisés durant l’intervention devront être mentionnés dans le devis ainsi que le délai de réalisation des travaux et les honoraires de l’intervenant. Il y a donc nombre d’informations à tenir en compte dans le devis. Voilà pourquoi chaque client doit être en mesure de le lire correctement.

Des différents types de devis

En tout premier lieu, il est important de savoir que les devis peuvent prendre diverses formes en fonction de la spécialité du professionnel qui le délivre. Donc, pour ceux qui offrent des prestations de services, le devis leur sert à évaluer de manière globale les détails des travaux. En cas d’acceptation, celui-ci se traduit comme étant une sorte de contrat entre le prestataire et son client. Ce qui implique qu’il ne pourra plus être modifié, même en cas de travaux supplémentaires justifiés.

En outre, il y a aussi le devis qui annonce les prix de chaque produit proposé par le fournisseur. Contrairement au marché à forfait, le marché sur devis peut parfaitement être modifié en cas de dépassement du montant initial pour prestations imprévisibles ou justifiées. De ce fait, ici, le client devra payer le montant supplémentaire s’il accepte le devis.

Ce qui doit être mentionné dans un devis

Comme il s’agit d’un document informatif, le devis se doit d’être explicite et bien précis. En l’occurrence, il existe quelques mentions obligatoires dans le devis tout comme il peut y avoir des mentions additionnelles pouvant se décliner en fonction de la nature de la prestation.

Les mentions obligatoires concernent tous les renseignements à propos du prestataire (nom complet, adresse, etc.) ainsi que ceux du client (nom et adresse de réalisation des travaux). Par la suite, il doit y avoir le décompte détaillé des prestations et matériaux nécessaires, le coût de la main d’œuvre, le coût global HT, les taxes et la somme globale TTC. La date d’édition du devis doit également être mention ainsi que la date d’exécution des travaux.

Pour les mentions supplémentaires, il s’agit du coût horaire de la main d’œuvre, des frais de déplacement du prestataire, la durée de validité du devis, etc.

Obligations relatives au devis

Tout d’abord, il est important de noter qu’en aucun cas, le devis ne doit être payant. Quelle que soit la nature d’un devis, il reste toujours gratuit. Seulement, en cas de validation d’un devis, les deux parties (le prestataire et le client) doivent s’en tenir à des obligations.

Pour le prestataire, la réalisation des travaux selon les indications dans le devis est impérative. Dans le cas contraire, le client peut effectuer des réclamations. Et pour ce dernier, il se doit de respecter le paiement comme convenu et d’accepter patiemment le délai de réalisation indiqué. Le devis est donc une sorte de garantie pour les deux parties.

Les autorisations administratives nécessaires pour les travaux de construction

Bien avant de pouvoir réaliser des travaux de construction, l’auteur du projet doit remplir certaines obligations administratives parce qu’il doit recevoir une autorisation pour pouvoir entamer ces travaux. Quel que soit le type de construction à prévoir, les autorisations administratives doivent toujours être présentes parce que des normes strictes sont à respecter tout au long de ce processus. L’essentiel à connaitre à ce sujet.

Permis de construire

C’est à la fois le premier et le plus important document dont le propriétaire aura besoin pour débuter le chantier de construction. Donc, tous ceux qui souhaitent réaliser une construction neuve, ce permis doit être délivré avant les travaux. Et dans le cas contraire, une construction effectuée sans permis peut-être démolie à tout moment par les autorités. Puis, une sanction sera admise à ceux qui enfreignent cette règle.

Pour la demande de permis de construire, il faudra remplir le formulaire cerfa n° 13406*03 et la déposer avec une attestation de prise en compte de la réglementation thermique. Puis, le dossier complet concernant le terrain et le propriétaire doit aussi joindre ces documents. Il est important de noter que le chantier doit débuter la même année de la sortie du permis de construire. Dans le cas contraire, il ne sera plus valable.

Permis de démolir

Ceux qui envisagent d’effectuer des travaux de construction sur une construction classée monument historique ou une zone protégée doivent faire une demande de démolition pour la construction existante. Ce document ne concerne donc que ceux qui sont dans cette situation. Et il doit être déposé en même temps que la demande de permis de construire. Alors, pour ceux qui ne sont pas concernés, ce permis n’est pas une obligation.

Pour l’obtenir, il est donc impératif de se procurer le formulaire cerfa n° 13405*03 et réunir tous les autres documents similaires à ceux que nous avons déjà mentionnés plus haut. Après avoir déposé votre requête dans la mairie de votre région, vous devez attendre au moins deux mois avant de pouvoir commencer la démolition et la construction prévues.

D’autres exigences

Concernant ces zones classées, la loi est très stricte par rapport aux constructions parce que dans la majorité des cas, leur apparence ne doit pas faire l’objet de trop de modifications. De ce fait, pour ceux qui envisagent de réaliser une transformation de ces lieux, il est obligatoire d’effectuer une demande d’autorisation spéciale pour chaque type de travaux pouvant engendrer une modification. Et le non-respect de ces règles constitue un délit pénal.

Ces sujets font l’objet de plusieurs détails qu’il faudra connaitre avant de réaliser les constructions. Ce qui implique qu’il est impératif de s’informer rigoureusement sur le sujet afin d’être mis au courant à propos de ces détails. Et il est à noter que ces détails peuvent fluctuer d’une région à l’autre.

Par ailleurs, sachez aussi que pour l’ensemble des travaux de construction, d’aménagement et de démolition, l’octroi d’une autorisation d’urbanisme est obligatoire. Et le contenu de ces démarches administratives est aussi à consulter auprès de la mairie.

Les différentes finitions à effectuer après la construction

Si les travaux de finition d’une maison nécessitent un budget spécial, c’est parce qu’il s’agit de l’une des parties les plus importantes de la construction. Techniquement, la finition est l’étape qui est sensée apporter de l’esthétique et du confort dans la maison. Alors, il est primordial de respecter toutes les normes relatives à cette dernière étape. Il se pourrait que l’entreprise qui a assuré la construction s’occupe elle-même de la finition. Mais dans d’autres cas, elle achève son contrat après la réalisation des gros oeuvres. Ce qui implique que l’intervention d’autres corps de métier est indispensable. Cependant, la finition, elle aussi, comprend plusieurs phases. De ce fait, le propriétaire se doit d’assurer sa décision au niveau du choix de chaque professionnel. Pour faciliter votre tâche, découvrez d’abord tous les travaux qui entrent dans la catégorie de la finition.

Read more

A qui demander un devis pour vos travaux de finitions ?

Selon la nature des travaux effectués dans une maison, les prestataires qui s’occupent de chaque tâche peuvent fluctuer. C’est la raison pour laquelle il faudra prévoir un budget pour chaque intervention. Et pour l’établissement du budget, vous allez devoir prendre en compte plusieurs paramètres. Mais la manière la plus facile et la plus rapide d’obtenir des chiffres précis concernant la somme nécessaire pour les travaux est d’effectuer une demande de devis. Pour vos travaux de finitions, vous allez vous adresser aux professionnels appartenant au corps de métier relatif à chaque mission. Voici comment procéder.

Read more